FrWiki

Vittorio Adorni



Vittorio Adorni (né le à Parme en Émilie-Romagne) est un coureur cycliste italien, professionnel de 1961 à 1970.

Vittorio Adorni
Image dans Infobox.
Vittorio Adorni en 1966
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (83 ans)
ParmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
courses par étapes
Distinctions
Équipes amateurs
1960Faema-Preneste
Équipes professionnelles
1961VOV
1962 Philco
1963 Cynar-Frejus
1964-1966 Salvarani
1967Salamini-Luxor
1968 Faema
1969-1970 Scic
Équipes dirigées
Principales victoires
2 championnats
Champion du monde sur route 1968
MaillotItalia.svg Champion d'Italie sur route 1969
5 courses à étapes
Tour d'Italie 1965
Tour de Suisse 1969
Tour de Belgique 1966
Tour de Romandie 1965 et 1967
11 étapes de grands tours
11 étapes du Tour d'Italie

Sommaire


Biographie

Carrière de coureur cycliste

Honnête routier, Vittorio Adorni, était avant tout un bon équipier, un précieux second avant de devenir un champion à part entière. Deuxième du Giro en 1963, deuxième du Championnat du monde en 1964, il parvient néanmoins à remporter le Giro en 1965.

Lors de l'année 1968, il est convaincu de dopage : contrôlé positif aux amphétamines lors du Tour de Sardaigne, il est exclu et suspendu un mois[1] et lors du Giro, il fraude au contrôle anti-dopage[2],[3].

En 1968, il se classe deuxième du Giro derrière son leader, le Belge Eddy Merckx. Celui-ci saura, le moment venu, s'en souvenir pour remercier son fidèle équipier. En effet, toujours en 1968, le championnat du monde se déroule sur le circuit automobile d’Imola. Parti seul à 93 kilomètres de l’arrivée, Vittorio Adorni bénéficie, comme il se doit, de la protection de ses compatriotes italiens à l’arrière mais aussi, et surtout, de la neutralité bienveillante d’Eddy Merckx, qui ne se sent curieusement pas la force de rouler derrière cet adversaire d’un jour, mais aussi son lieutenant de tous les jours. À l’arrivée, Vittorio Adorni précède le peloton résigné de près de 10 minutes. Son jour de gloire.

Reconversion

Après sa carrière sportive, Vittorio Adorni a été pendant plusieurs années commentateur des courses cyclistes pour la RAI, la télévision italienne.

Vittorio Adorni est le Past-Président du Panathlon Club International. Le Président actuel du Panathlon International est Enrico Prandi qui siège également dans la Commission Culturelle du Comité international olympique.

Vittorio Adorni a été nommé président du Conseil du cyclisme professionnel pour succéder à Hein Verbruggen et a également été coopté comme membre du Comité Directeur de l'Union cycliste internationale (UCI) lors de sa réunion du 11 octobre 2001, pour conserver le lien indispensable entre les deux instances.


Palmarès

Palmarès amateur

  • 1958
    • MaillotItalia.svg Champion d'Italie de poursuite indoor amateurs
  • 1959
    • MaillotItalia.svg Champion d'Italie sur route amateurs
  • 1960
    • Trophée De Gasperi
  • 1961

Palmarès professionnel

Résultats sur les grands tours

Tour de France

3 participations

  • 1962 : hors délais (7e étape)
  • 1964 : 10e
  • 1965 : abandon (9e étape)

Tour d'Italie

10 participations

  • 1961 : 28e
  • 1962 : 5e, vainqueur de la 15e étape
  • 1963 : 2e, vainqueur des 1re et 16e (contre-la-montre) étapes, maillot rose pendant 4 jours
  • 1964 : 4e, vainqueur des 1re et 14e étapes
  • 1965 : Vainqueur du classement général et des 6e, 13e (contre-la-montre) et 19e étapes, maillot rose pendant douze jours
  • 1966 : 7e, vainqueur de la 13e étape (contre-la-montre), maillot rose pendant 2 jours
  • 1967 : 4e, vainqueur de la 20e étape
  • 1968 : 2e
  • 1969 : 12e, vainqueur de la 22e étape
  • 1970 : 10e

Tour d'Espagne

1 participation

Distinctions-Challenges-Classements

Challenge San Silvestro d'Oro

  • 1965 : 6e
  • 1968 : 6e
  • 1969 : 4e

Super Prestige Pernod

  • 1964 : 8e

Distinctions


Notes et références

  1. (de) « Doping » , sur cycling4fans.de (consulté le 21 janvier 2012)
  2. « Le Tour 1968 » , sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 21 janvier 2012)
  3. « L'annuaire du dopage - Matricule coureur 5 » , sur cyclisme-dopage.com (consulté le 21 janvier 2012)
  4. « 14 avril 2002 : les 100 ans de Paris-Roubaix et l'inauguration du CMC de l'UCI à Aigle » (version du 23 août 2018 sur l'Internet Archive), Union cycliste internationale, sur uci.ch, .
  5. « Hall of fame » , sur giroditalia.it (consulté le 11 novembre 2020).

Liens externes

  • icône décorative Portail des Jeux olympiques
  • icône décorative Portail du cyclisme
  • icône décorative Portail de l’Italie




Source


Information à partir de: 24.04.2021 11:30:59 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-by-sa-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .