FrWiki

Shane Williams



Shane Williams
Shane Williams en 2008 avec les Ospreys.
Fiche d'identité
Naissance (44 ans)
à Swansea (Pays de Galles)
Taille 1,70 m
Poste ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1998-2003
2003-2012
2012-2014
Neath RFC
Ospreys
Mitsubishi Dynaboars
10 (20)
141 (293)
? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2000-2011
2005, 2009
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
87 (290)
4 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Shane Williams, né le à Swansea, est un ancien international gallois de rugby à XV aujourd'hui retiré des terrains. Il évoluait au poste d'ailier au sein du club japonais des Mitsubishi Dynaboars de 2012 à 2014 et avait porté auparavant les couleurs des Ospreys de 2003 à 2012.

Sa vivacité et son sens de l'attaque en font l'un des joueurs au ratio essais marqués par match le plus élevé. À la date d', il est le quatrième meilleur marqueur d'essais de tous les temps en équipe nationale avec 58 essais (60 essais en comptant les essais pour les Lions britanniques), derrière le Japonais Daisuke Ohata, l'Australien David Campese et le Sud-Africain Bryan Habana.

Il est fait membre de l'ordre de l'Empire britannique (MBE) le , pour services rendus au rugby[1].

Sommaire


Carrière

Portrait de Shane Williams réalisé en 2012 par l'artiste peintre David Griffiths.

Débutant en demi de mêlée, il est positionné à l'aile lors de son arrivée au club de Neath.

Il débute avec le XV gallois lors du tournoi des six nations 2000 face à la France. Il fut finalement révélé au grand public trois ans plus tard lors du spectaculaire match de Coupe du monde entre le XV du Dragon et les All Blacks.

En 2005, il participe activement au triomphe gallois dans le grand chelem, en marquant des essais contre les Anglais, Italiens et Écossais. Puis, durant l'été 2005, il participe à la tournée des Lions en Nouvelle-Zélande. Lors de celle-ci, avec cinq essais contre Manawatu, il égale le record du nombre d'essais marqués dans un match avec les Lions.

Le , Shane Williams devient l'ailier meilleur réalisateur en dépassant Ieuan Evans (33 essais en 72 tests).

Shane Williams (24 essais en 29 tests entre 2000 et 2005, 40 essais en 55 tests au ) inscrit six essais lors de la Coupe du monde (pour quatre matchs disputés) et il poursuit sur le même rythme lors du tournoi des six nations 2008.

Le , il dépasse Gareth Thomas en inscrivant un essai contre les Français. C'est son sixième essai du tournoi en cinq matchs. À l'issue de la compétition, il est élu meilleur joueur de l'édition.

Le , il est élu Meilleur joueur du Monde IRB, succédant ainsi à Bryan Habana[2].

Lors du tournoi des six nations 2009, Shane Williams inscrit deux essais et il brille moins que l'année précédente[3].

Le dernier match international de la carrière de Shane Williams s'est joué le contre l'Australie. Malgré la défaite des Gallois (18-21), Williams fait ses adieux à son public en inscrivant son dernier essai dans le temps additionnel de la partie.


Club


Palmarès

En club

En équipe du pays de Galles

Coupes du monde

Lions britanniques et irlandais

Liste des essais

Essai Adversaire Lieu Stade Compétition Date Résultat
1 Drapeau : Italie Italie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
2 Drapeau : Écosse Écosse Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
3 Drapeau : Écosse Écosse Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
4 Drapeau : Samoa Samoa Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
5 Drapeau : Samoa Samoa Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
6 Drapeau : Japon Japon Osaka, Drapeau du Japon Japon Hanazono Stadium Test match Victoire
7 Drapeau : Japon Japon Osaka, Drapeau du Japon Japon Hanazono Stadium Test match Victoire
8 Drapeau : Japon Japon Osaka, Drapeau du Japon Japon Hanazono Stadium Test match Victoire
9 Drapeau : Japon Japon Osaka, Drapeau du Japon Japon Hanazono Stadium Test match Victoire
10 Drapeau : Japon Japon Tokyo, Drapeau du Japon Japon Chichibunomiya Rugby Stadium Test match Victoire
11 Drapeau : Roumanie Roumanie Wrexham, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Racecourse Ground Test match Victoire
12 Drapeau : Roumanie Roumanie Wrexham, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Racecourse Ground Test match Victoire
13 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Sydney, Drapeau de l'Australie Australie ANZ Stadium Coupe du monde Défaite
14 Drapeau : Italie Italie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
15 Drapeau : Italie Italie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
16 Drapeau : Argentine Argentine Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine Velez Sarsfield Test match Victoire
17 Drapeau : Argentine Argentine Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine Velez Sarsfield Test match Victoire
18 Drapeau : Argentine Argentine Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine Velez Sarsfield Test match Victoire
19 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Pretoria, Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Loftus Versfeld Stadium Test match Défaite
20 Drapeau : Japon Japon Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
21 Drapeau : Japon Japon Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
22 Drapeau : Angleterre Angleterre Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
23 Drapeau : Italie Italie Rome, Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio Tournoi des six nations Victoire
24 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Drapeau de l'Écosse Écosse Murrayfield Stadium Tournoi des six nations Victoire
25 Drapeau : Australie Australie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
26 Drapeau : Argentine Argentine Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine Velez Sarsfield Test match Défaite
27 Drapeau : Australie Australie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Égalité
28 Drapeau : Canada Canada Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
29 Drapeau : Italie Italie Rome, Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio Tournoi des six nations Défaite
30 Drapeau : Canada Canada Nantes, Drapeau de la France France Stade de la Beaujoire Coupe du monde Victoire
31 Drapeau : Canada Canada Nantes, Drapeau de la France France Stade de la Beaujoire Coupe du monde Victoire
32 Drapeau : Australie Australie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Coupe du monde Défaite
33 Drapeau : Japon Japon Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Coupe du monde Victoire
34 Drapeau : Japon Japon Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Coupe du monde Victoire
35 Fidji Nantes, Drapeau de la France France Stade de la Beaujoire Coupe du monde Défaite
36 Drapeau : Écosse Écosse Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
37 Drapeau : Écosse Écosse Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
38 Drapeau : Italie Italie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
39 Drapeau : Italie Italie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
40 Drapeau : Irlande Irlande Dublin, Drapeau de l'Irlande Irlande Croke Park Tournoi des six nations Victoire
41 Drapeau : France France Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
42 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Bloemfontein, Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Free State Stadium Test match Défaite
43 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Pretoria, Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Loftus Versfeld Stadium Test match Défaite
44 Drapeau : Australie Australie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
45 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Drapeau de l'Écosse Écosse Murrayfield Stadium Tournoi des six nations Victoire
46 Drapeau : Italie Italie Rome, Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio Tournoi des six nations Victoire
47 Drapeau : Argentine Argentine Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
48 Drapeau : Argentine Argentine Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Victoire
49 Drapeau : Écosse Écosse Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
50 Drapeau : France France Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Défaite
51 Drapeau : Italie Italie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Tournoi des six nations Victoire
52 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Drapeau de l'Écosse Écosse Murrayfield Stadium Tournoi des six nations Victoire
53 Drapeau : Écosse Écosse Édimbourg, Drapeau de l'Écosse Écosse Murrayfield Stadium Tournoi des six nations Victoire
54 Drapeau : Angleterre Angleterre Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre Twickenham Test match Défaite
55 Drapeau : Samoa Samoa Hamilton, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Waikato Stadium Coupe du monde Victoire
56 Drapeau : Irlande Irlande Wellington, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Westpac Stadium Coupe du monde Victoire
57 Drapeau : Australie Australie Auckland, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Eden Park Coupe du monde Défaite
58 Drapeau : Australie Australie Cardiff, Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Millenium Stadium Test match Défaite

Notes et références

  1. (en) [PDF] (en) The London Gazette, (Supplement) no 60173, p. 23 , 16 juin 2012.
  2. (fr) Emilie Dudon, « Williams écrit l'histoire » , sur www.rugbyrama.fr, rugbyrama, (consulté le 27 mars 2009)
  3. (fr) AFP, « Williams: "Je suis un rapace" » , sur www.rugbyrama.fr, rugbyrama, (consulté le 27 mars 2009)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • icône décorative Portail du rugby à XV
  • Portail du pays de Galles




Source


Information à partir de: 27.04.2021 07:02:13 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-by-sa-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .