FrWiki

Raymond Impanis



Raymond Impanis est un coureur cycliste belge, né le à Berg et mort le à Vilvorde[1]. Professionnel de 1946 à 1963, il a notamment remporté Paris-Roubaix en 1954, le Tour des Flandres la même année, la Flèche wallonne en 1957, Gand-Wevelgem en 1952 et 1953, et Paris-Nice en 1954 et 1960. Il s'est également classé trois fois parmi les dix premiers du Tour de France, dont il a remporté trois étapes, et a fini troisième du Tour d'Espagne 1956.

Raymond Impanis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
VilvordeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
10.1946-1951Alcyon-Dunlop
1948Mondia
1948Titan
1949Bianchi-Ursus
1950Girardengo
1951Girardengo-Ursus
1952Wolf
1953Garin-Wolber
1954Mercier-BP-Hutchinson
1954Girardengo-Eldorado
1955-1956Elvé-Peugeot
1957Peugeot-BP-Dunlop
1958Elvé-Peugeot
1959Peugeot-BP-Dunlop
1959-1961Faema
1962Flandria-Faema
1963Peugeot-BP-Englebert
Principales victoires

Sommaire


Biographie

Raymond Impanis devient coureur professionnel le dans l'équipe Alcyon. Dès 1947, il se classe deuxième de Liège-Bastogne-Liège et quatrième de Paris-Roubaix. Il participe en juillet à son premier Tour de France, avec l'équipe de Belgique. Il y remporte la plus longue étape contre-la-montre de l'histoire du Tour, disputée entre Vannes et Saint-Brieuc, avec près de cinq minutes d'avance sur le deuxième, Jean Robic[2]. Il finit sixième au classement général. L'année suivante, il remporte deux nouvelles étapes du Tour, et termine dixième. Il remporte Gand-Wevelgem en 1952 et 1953.

En 1954, Raymond Impanis rejoint l'équipe Mercier dirigée par Antonin Magne. Il y connait sa meilleure année. En mars, il gagne Paris-Nice, après avoir pris la tête du classement général lors de la deuxième étape qu'il remporte à Saint-Étienne[3]. Au début du mois d'avril, il s'impose au Tour des Flandres. La semaine suivante, il ajoute Paris-Roubaix à son palmarès. Présent dans un groupe de 22 coureurs en tête de la course, il attaque à 1 500 m de la ligne l'arrivée, qu'il franchit avec une centaine de mètres d'avance sur le deuxième, Stan Ockers. Ferdi Kübler, quatrième, déclare à après l'arrivée : « Impanis ? C'est un avion. Il n'y avait rien à faire contre lui, il s'est envolé... »[4].

Raymond Impanis se classe troisième du Tour d'Espagne 1956, et remporte la Flèche wallonne en 1957. En 1960, il s'impose pour la deuxième fois sur Paris-Nice. Il court sa dernière saison en 1963. Il dispute cette année-là son seizième Paris-Roubaix. Ce record est égalé en 2010 par le Néerlandais Servais Knaven puis en 2011 par l'Américain George Hincapie et le Français Frédéric Guesdon avant que ces deux derniers ne portent, en 2012, à dix-sept le record du nombre de participations à l'Enfer du Nord.


Palmarès


Résultats sur les grands tours

Tour de France

8 participations

  • 1947 : 6e, vainqueur de la 19e étape (contre-la-montre)
  • 1948 : 10e, vainqueur des 9e et 10e étapes
  • 1949 : abandon (11e étape)
  • 1950 : 8e
  • 1953 : 23e
  • 1955 : 13e
  • 1956 : 33e
  • 1963 : 66e

Tour d'Italie

6 participations

Tour d'Espagne

1 participation


Notes et références

  1. « Cyclisme - Décès de l'ancien coureur Raymond Impanis » , sur rtlinfo.be, (consulté le 31 décembre 2010)
  2. « Tour de France 1947 » , sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 4 janvier 2011)
  3. « Guide historique de Paris-Nice » [PDF], sur letour.fr (consulté le 14 novembre 2009)
  4. Pascal Sergent, Chronique d'une légende : Paris-Roubaix - Tome 2, p64-66

Liens externes

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • icône décorative Portail de la Belgique




Source


Information à partir de: 29.04.2021 12:45:36 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .