FrWiki

Rafael Valls



Rafael Valls Ferri, né le à Cocentaina, est un coureur cycliste espagnol, membre de l'équipe Bahrain Victorious et professionnel depuis 2009.

Rafael Valls
Rafael Valls lors de la 3e étape du Tour de France 2015.
Informations
Nom de naissance
Rafael Valls FerriVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2006Garcamps-Comunidad Valenciana Amateur
2007-2008Comunidad Valenciana-CCN
Équipes professionnelles
01.2007-12.2007Relax-GAM (stagiaire)
08.2008-12.2008Scott-American Beef (stagiaire)
2009Burgos Monumental-Castilla y León
2010Footon-Servetto
2011Geox-TMC
2012-2013Vacansoleil-DCM
2014-2015Lampre-Merida
2016-2017Lotto-Soudal
2018-2019Movistar
2020Bahrain-McLaren
2021-Bahrain Victorious

Sommaire


Biographie

Rafael Valls Ferri est membre de l'équipe Garcamps-Comunidad Valenciana Amateur en 2006 puis dans l'équipe Comunidad Valenciana-CCN entre 2007 et 2008. Fin 2007, il est stagiaire au sein de l'équipe continentale professionnelle Relax-GAM. En août 2008, il intègre l'équipe ProTour Scott-American Beef également comme stagiaire. En septembre, il participe avec l'équipe d'Espagne au championnat du monde sur route espoirs, dont il prend la 84e place.

Il devient professionnel en 2009 au sein de l'équipe Burgos Monumental-Castilla y León. Il se classe quatrième du Circuito Montañés après avoir été leader du classement général pendant deux jours. Avec l'équipe d'Espagne espoirs, il est dixième du Tour de l'Avenir et participe à nouveau au championnat du monde espoirs. En 2010, il est recruté par l'équipe ProTour Footon-Servetto, qui est le prolongement de la formation Scott-American Beef où il a été stagiaire puis Fuji-Servetto. Il acquiert son premier succès en tant que coureur professionnel lors de sa première compétition avec cette équipe : le Tour de San Luis, en Argentine. Il remporte la deuxième étape, occupe la tête du classement général pendant deux jours et finit à la troisième place. Rafael Valls participe ensuite notamment au Tour du Pays basque, au Tour de Romandie au Tour de Suisse et à son premier grand tour, le Tour de France. Il se classe deuxième de la septième étape à la station des Rousses dans le Jura.

Il reste dans la même équipe en 2011 qui devient Geox-TMC. Il s'engage dans l'équipe Vacansoleil-DCM alors que Geox-TMC (anciennement Footon-Servetto) disparait en fin d'année 2011. Lors du Tour de Murcie 2012, il chute dans la première étape et abandonne, victime d'un pneumothorax et d'une fracture de deux côtes, qui l'empêchent de participer à toute compétition pendant un mois[2]. À la fin de 2013, à la suite de l'arrêt de l'équipe Vacansoleil, il signe un contrat de deux ans avec l'équipe italienne Lampre.

Il fait ses débuts avec sa nouvelle équipe au Tour Down Under. Huitième de la première étape, il chute le lendemain et s'en relève avec une fracture de l'humérus[3]. De retour en mars à la Semaine internationale Coppi et Bartali, il en prend la huitième place. En juin, il est treizième du Tour de Suisse, gagné par son coéquipier Rui Costa. Il dispute ensuite le Tour de France, qu'il quitte après deux semaines de course à cause d'une douleur au genou[4]. En février 2015, il obtient sa première victoire depuis cinq ans. Il s'impose au Tour d'Oman, lors de l'étape-reine finissant à la « montagne verte », devant Tejay van Garderen et Alejandro Valverde. Il remporte le classement général devant ces deux coureurs. Durant les mois suivants, il obtient des places d'honneur lors de courses par étapes du World Tour : huitième de Paris-Nice et du Tour de Catalogne, onzième du Critérium du Dauphiné. Lors du Tour de France, il connaît une première semaine difficile, puis se montre offensif à plusieurs reprises (10e, 17e étape)[5]. Souffrant durant les dernières étapes, il doit ensuite renoncer à disputer le Tour d'Espagne à cause d'un virus[6].

En 2016, Rafael Valls rejoint l'équipe belge Lotto-Soudal, avec laquelle il s'engage pour deux ans[7]. Il commence la saison au Tour Down Under, qu'il termine à la huitième place, dans la continuité des résultats obtenus en 2015. Les mois suivants sont plus difficiles, avec une chute aux Strade Bianche, une maladie lors de Tirreno-Adriatico, un abandon au Tour de Catalogne. En juin, un accident domestique lui cause une fracture à l'épaule. De retour au Tour de Pologne, il se fracture la hanche en tombant et doit mettre fin à sa saison[8].

Il signe son retour à la compétition d'une septième place au Tour Down Under 2017. Après avoir connu la déception au Tour de Catalogne puis un nouvel abandon au Tour du Pays Basque, l'Espagnol retrouve la forme au Critérium du Dauphiné, qu'il termine à la dixième position. C'est toutefois sur ce maigre bilan que se conclut sa saison, à la suite d'une nouvelle blessure subie lors d'une chute à l'entraînement. Fin septembre, Rafael Valls annonce son transfert chez Movistar[9]. En deux saisons chez l'équipe espagnole, il gagne une course, la Classique d'Ordizia 2019, quatre ans après sa dernière victoire[10].

En 2020, il rejoint l'équipe Bahrain-McLaren. Neuvième de la Route d'Occitanie, il est sélectionné pour le Tour de France 2020 en tant qu'équipier de Mikel Landa. Néanmoins, il subit une chute au cours de la première étape. Il la termine mais une fracture du fémur droit lui est diagnostiquée, entraînant son retrait de la course[11].


Palmarès

Palmarès amateur

Palmarès professionnel

Rafael Valls lors de sa victoire au Tour de San Luis en 2010.

Résultats sur les grands tours

Tour de France

5 participations

Tour d'Italie

3 participations

Tour d'Espagne

2 participations


Classements mondiaux

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Calendrier mondial UCI 167e[12]
UCI World Tour nc[13] nc[14] nc[15] 87e[16] 121e[17]
UCI Europe Tour 1351e[18] 578e[19] 1 081e[20]
Légende : nc = non classé

Notes et références

  1. « Rafael Valls nouveau membre de la Vacansoleil-DCM » , sur vacansoleildcm.fr, (consulté le 14 mai 2013)
  2. (es) « Valls (Vacansoleil), dos costillas fracturadas y un neumotórax » , sur biciclismo.com (consulté le 5 mars 2012)
  3. « Rojas et Valls blessés » , sur lequipe.fr, (consulté le 27 août 2015)
  4. « Abandon de Rafael Valls » , sur lequipe.fr, (consulté le 27 août 2015)
  5. « Valls and Durasek come up short in the Alps » , sur cyclingquotes.com, (consulté le 27 août 2015)
  6. (en) « Valls out of Vuelta a España with suspected virus » , sur cyclingnews.com, (consulté le 27 août 2015)
  7. « Rafael Valls et Tomasz Marczynski rejoignent Lotto Soudal » , sur lequipe.fr, L'Équipe,
  8. « Valls hoping to banish bad luck and rediscover 2015 form » , sur cyclingnews.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  9. Movistar sign Valls for 2018
  10. Ordiziako Klasika: Valls remata la ofensiva de Movistar
  11. « Tour de France : Rafael Valls, fémur droit fracturé, abandonne » , sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. « Classements Route UCI 2006-2007 » , sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 février 2021)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • Portail de l’Espagne




Source


Information à partir de: 28.04.2021 06:37:52 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .