FrWiki

Pipriac



Pipriac

La mairie de Pipriac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Redon
Intercommunalité Redon Agglomération
Maire
Mandat
Franck Pichot
2020-2026
Code postal 35550
Code commune 35219
Démographie
Gentilé Pipriatain, Pipriataine
Population
municipale
3 779 hab. (2018 en augmentation de 2,91 % par rapport à 2013en augmentation de 2,91 % par rapport à 2013)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées
Altitude 50 m
Min. 14 m
Max. 98 m
Superficie 48,65 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Pipriac
(ville isolée)
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Redon
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : France
Liens
Site web www.mairie-pipriac.fr

Pipriac (Piperia en gallo, Presperieg en breton) est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne.

Sommaire


Géologie

Dans un article de 1966 « Problems in paleoclimatology (réimpression à partir des "Nato Paleociimates conferences", Newcastle, 1963). Dangeard (Observations and reflections on the periglacial and glacial formations of the upper Brioverian) » sur la base de l'étude du gisement du Bois Gory, près de Pipriac, estime, contrairement aux auteurs précédents que les poudingues de Gourin ont une origine fluvio-glaciaire [1].


Géographie

Située en Bretagne dans le sud du département de l'Ille-et-Vilaine.


Urbanisme

Typologie

Pipriac est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Pipriac, une unité urbaine monocommunale[5] de 3 745 habitants en 2017, constituant une ville isolée[6],[7]. La commune est en outre hors attraction des villes[8],[9].


Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous la forme Vicaria Prisperiaca dans la donation d’Anauuoreth[10]. Prispiriac en 834, Prisbiriac en 882, Prispriac en 1107, Pripriac en 1386, Piperiac en 1637, Piperiac en 1713[11].

Il s'agit sans doute d’un type toponymique gaulois, gallo-roman ou gallo-brittonique, peut-être *Prispiriacum, nom de domaine sans doute basé sur un anthroponyme qu'il est difficile d'identifier et suivi du suffixe -(I)ACU qui a régulièrement abouti à la terminaison -(i)ac dans la partie de la Bretagne où l'on a parlé breton, alors qu'à l'est de Rennes, il a abouti à la terminaison .


Histoire

Pipriac est, semble-t-il, une ancienne paroisse primitive appartenant au doyenné de Lohéac. Pipriac est cité comme paroisse.

Pipriac englobait autrefois sa trève Saint-Ganton et le territoire de Bruc-sur-Aff.

Vers la fin de ce IXe siècle, une contestation s'éleva entre les moines de Redon, possesseurs de la paroisse de Langon, et quelques habitants de Pipriac, au sujet des limites de ces deux paroisses. L'affaire fut portée devant Alain-le-Grand, comte de Vannes, dont l'autorité remplaçait alors celle des anciens mactierns. Ce prince vint lui-même sur les lieux, écouta les raisons données par Cadwobri, Breselvobri et Wetenic, représentant les intérêts des habitants de Pipriac, et termina le différend[12]. À cette époque Pipriac était une très-grande paroisse, puisque, outre le territoire actuel de Saint-Ganton, sa trêve au Moyen Âge, elle renfermait encore Teillac, village se trouvant aujourd'hui en Saint-Just

En 1294, le territoire dépend de la baronnie de Bossac et du bailli de Ploërmel. On voyait dans le bourg de Pipriac l'auditoire, la prison et les ceps et collier de la seigneurie de Bossac en Bruc : cette seigneurie exerçait aussi un droit de haute justice et un droit de quintaine. La paroisse de Pipriac dépendait jadis de l'ancien évêché de Saint-Malo. Une école est créée en 1719.


Héraldique

Blason
De sinople au livre ouvert d'or, à la champagne d'argent maçonnée du champ, au chef d'hermine.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
ca. 1883   Jean-Baptiste Lelièvre Républicain Conseiller général du canton de Pipriac (1871 → 1886)
mai 1904 février 1933
(décès)
Louis Boutié   Notaire honoraire
Maire en 1935   Pierre Delacour Union Nationale Réélu en 1935
Les données manquantes sont à compléter.
Maire en 1949 ? Clément Le Rouzic DVD
Rép.ind.
Médecin
Conseiller général du canton de Pipriac (1948 → 1954)
Maire en 1957 mars 1971 Louis Simon - Notaire
mars 1971 mars 1983 Jean Houssin - Chef de travaux
Réélu en 1977[13]
mars 1983 mars 1989 Andrée Gueutier DVD Commerçante
mars 1989[14] mars 2008[15] Yannick Pinson DVD Notaire
Réélu en 1995 et 2001[16]
mars 2008[17] mai 2020 Marcel Bouvier DVD Cadre technico-commercial retraité
Réélu en 2014[18]
mai 2020[19] En cours Franck Pichot PS Directeur d'une entreprise culturelle
Conseiller départemental du canton de Redon (2015 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[21].

En 2018, la commune comptait 3 779 habitants[Note 2], en augmentation de 2,91 % par rapport à 2013 (Ille-et-Vilaine : +4,83 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 5403 1503 0033 0882 8453 1523 1163 1203 209
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 1463 3433 4253 4553 5003 5073 6343 7563 864
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 8783 8993 7563 3863 3093 2703 1613 0322 919
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
2 8042 8482 6692 6692 7722 9123 1573 5593 699
2018 - - - - - - - -
3 779--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Personnalités liées à la commune


Notes et références

Notes

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références

  1. p 306 des Chronique de Bretagne et du Bas-Maine (1966), par André Meynier & Anne-Marie Goales, Ed Norois
  2. « Typologie urbain / rural » , sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  3. « Commune rurale - définition » , sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité » , sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 de Pipriac » , sur https://www.insee.fr/ (consulté le 27 mars 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 » , sur www.insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines » , sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  8. « Base des aires d'attraction des villes 2020. » , sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville » , sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  10. Cartulaire de l'abbaye de Redon
  11. [1]
  12. Cartulaire de l'abbaye de Redon, Charte 38
  13. « Pipriac : M. Jean Houssin réélu maire », Ouest-France,‎ (archives du journal)
    « Dimanche, dès le premier tour, M. Jean Houssin a été réélu maire de Pipriac, par 15 voix et un bulletin blanc, contre 5 voix à Mme Gueutier. ».
  14. « Pipriac : Yannick Pinson nouveau maire », Ouest-France,‎ (archives du journal)
  15. « Yannick Pinson passe la main, la nouvelle génération arrive », Ouest-France,‎ (archives du journal)
  16. « Yannick Pinson élu maire par le conseil municipal », Ouest-France,‎ (archives du journal)
  17. « Marcel Bouvier succède à Yannick Pinson à la mairie », Ouest-France,‎ (archives du journal)
    « Les élus ont ensuite procédé à l'élection du maire et des adjoints. [...] Marcel Bouvier l'a emporté sans surprise avec 18 voix contre 5. ».
  18. « Marcel Bouvier, maire, et la nouvelle équipe municipale », Ouest-France,‎ (lire en ligne ).
  19. « Municipales à Pipriac. Franck Pichot et ses huit adjoints ont été élus », Ouest-France,‎ (lire en ligne ).
  20. L'organisation du recensement , sur insee.fr.
  21. Calendrier départemental des recensements , sur insee.fr.
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006 , 2007 , 2008 , 2009 , 2010 , 2011 , 2012 , 2013 , 2014 , 2015 , 2016 , 2017 et 2018 .

Bibliographie

  • LETOURNEL, E., Étude sur le patois de Pipriac et de ses environs, Annales de Bretagne, n° 16, 2, 1901, pp 163–191, n° 16, 3, 1901, pp 356–383, n° 16, 4, 1901, pp 515–531.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des communes de France
  • Portail d’Ille-et-Vilaine‎




Source


Information à partir de: 25.04.2021 12:22:10 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .