FrWiki

Michael Vink



Michael Vink, né le à Christchurch, est un coureur cycliste néo-zélandais, membre de l'équipe St George Continental.

Michael Vink
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes non-UCI
2010Isorex
2011-2012Mico-Protrain
2012VL Technics-Abutriek
2012-2014Scotty Browns-Vision Systems
2014Breads of Europe-All About Plumbing
2016-2017Sojasun espoir-ACNC
2017Phiten-Breadcraft
2018WPC South-Joyride
2019Placemakers
2020Transport Engineering-Talleys
Équipes UCI
Principales victoires

Sommaire


Biographie

En 2010, Michael Vink court pour l'équipe continentale néo-zélandaise Subway-Avanti. Il est champion de Nouvelle-Zélande contre-la-montre espoirs et participe aux championnats du monde sur route à Mendrisio dans la catégorie espoirs. Il y est 28e du contre-la-montre[1] et abandonne lors de la course en ligne[2].

En 2011, il est recruté par l'équipe continentale américaine Trek Livestrong, associée à l'équipe ProTeam RadioShack. Il remporte le championnat de Nouvelle-Zélande sur route espoirs.

En 2012, il commence sa saison en remportant une deuxième fois le championnat de Nouvelle-Zélande contre-la-montre espoirs et le il bat les professionnels et devient champion de Nouvelle-Zélande sur route[3].

En 2018, Michael Vink rejoint l'équipe continentale australienne Brisbane Continental[4].


Palmarès sur route

Par année

Classements mondiaux

Année 2014 2015 2016 2017 2018
UCI Oceania Tour 2e[7] 35e[8] 79e[9] 25e[10]

Palmarès sur piste

Championnats du monde juniors

  • Le Cap 2008
    • Médaillé de bronze de la poursuite par équipes

Championnats de Nouvelle-Zélande


Notes et références

Notes

  1. Du 25 octobre 2013 au 31 décembre 2014

Références

  1. (en) « Phinney claims rainbow bands for USA » , sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2010)
  2. (en) « Australia's Matthews grabs home turf title » , sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2010)
  3. Vink sacré sur cyclismactu.net, le 8 janvier 2011
  4. Dominique Turgis, « Michael Vink en Continental » , sur directvelo.com,
  5. (en) « Saturday effort got Michael Vink to lead in cycling tour » , sur stuff.co.nz,
  6. (en) « Cycling: Vink beats high-class opponents on Taieri » , sur odt.co.nz,
  7. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2014 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2015 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2016 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2018 - Individual » , sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)

Liens externes

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • icône décorative Portail de la Nouvelle-Zélande




Source


Information à partir de: 02.05.2021 02:30:04 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .