FrWiki

Kristina Vogel



Kristina Vogel, née le à Leninskoye, en Union soviétique (actuellement Kirghizistan), est une coureuse cycliste allemande. Spécialiste des épreuves de vitesse sur piste, elle est double championne olympique (vitesse par équipes en 2012 et vitesse individuelle en 2016). Avec onze titres mondiaux entre 2013 et 2018, elle est la cycliste sur piste la plus titrée aux côtés de l'Australienne Anna Meares.

Kristina Vogel
Image dans Infobox.
Kristina Vogel en 2017
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
Leninskoye (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Team Erdgas.2012
Spécialité
Sprinteuse
Distinctions
Liste détaillée
Silbernes Lorbeerblatt ()
Cycliste allemand de l'année (, , , et )
Thuringia sportsperson of the year (d) (, , , et )
Q93291420 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
2013-2018Team Erdgas.2012
Principales victoires
Championne olympique de vitesse par équipes (2012)
Championne olympique de vitesse individuelle (2016)
Championne du monde de vitesse par équipes (2012, 2013, 2014, 2018)
Championne du monde de vitesse (2014, 2015, 2017 et 2018)
Championne du monde de keirin (2014, 2016 et 2017)
Kristina Vogel (2010)
Kristina Vogel (à gauche) et Miriam Welte aux championnats d'Allemagne 2013.

En , elle est victime d'un accident à l'entraînement qui la rend paraplégique et l'oblige à se déplacer en fauteuil roulant.

Sommaire


Biographie

Enfance et débuts

Kristina Vogel mesure 1,60 m et pèse 58 kg[1]. Elle a la particularité d'être née à Leninskoye, dans le district de Bishkek, la capitale du Kirghizistan. Elle déménage avec ses parents en Allemagne alors qu'elle a six mois[2].

Dotée d'un fort potentiel, Kristina Vogel a tout remporté dans les catégories de la vitesse chez les juniors (17/18 ans). Elle a ainsi remporté six titres de championne du monde, deux de championne d'Europe et deux de championne d'Allemagne[3].

Accident de la route

En , elle est grièvement blessée après une collision avec une fourgonnette de police lors d'un l'entraînement près de son domicile à Erfurt. Elle est placée dans un coma artificiel pendant deux jours[3]. Elle souffre de blessures graves : une vertèbre thoracique et les os carpiens ont été brisés, elle a perdu plusieurs dents et la vitre de la voiture a coupé son visage[3]. La moitié de son visage est partiellement paralysé. En , le tribunal du district d'Erfurt condamne le Land de Thuringe en tant que détenteur du véhicule à lui verser un montant de 100 000 euros pour l'indemniser des préjudices physiques et moraux. L'État libre souhaitait payer 25 000 euros pour compenser la douleur et la souffrance subies, quand Vogel en exigeait 80 000 euros. Dans son jugement, le juge civil a basé son estimation sur la gravité de la blessure, mais aussi la durée d'attente entre l'accident et le procès et le comportement durant le procès de l'État libre. La décision n'est pas encore définitive[4].

Retour à la compétition

Après une hospitalisation prolongée et de multiples interventions chirurgicales, elle annonce en son retour lors des championnats du monde de cyclisme sur piste 2010 en mars à Copenhague[5]. Elle termine cinquième du tournoi de vitesse et sixième en vitesse par équipes aux côtés de Miriam Welte. Lors des championnats d'Allemagne sur piste 2010, à Cottbus, elle remporte trois médailles d'or : en vitesse, keirin et 500 mètres contre-la-montre. En décembre de la même année, elle obtient sa première victoire en Coupe du monde en vitesse lors de la manche colombienne de Cali.

2012 : titre mondial et olympique

Elle participe aux championnats du monde 2011, se classant dans le top 10 en vitesse par équipes (cinquième), vitesse individuelle (septième) et keirin (dixième), sans parvenir à obtenir de médailles. Lors des championnats du monde 2012 à Melbourne, Kristina Vogel devient avec Miriam Welte championne du monde de vitesse par équipes. En qualifications et en finales, elles battent à chaque fois le record du monde de la discipline[6]. En keirin, elle remporte la médaille de bronze, sa première médaille individuelle dans un championnat du monde chez les élites.

Elle est sélectionnée pour participer aux épreuves sur piste aux Jeux olympiques d'été de 2012. Associée à Miriam Welte, elle devient championne olympique de vitesse par équipes, nouvelle épreuve du programme olympique. Elles ont bénéficié du déclassement de l'équipe britannique au premier tour (initialement deuxième temps) puis des Chinoises en finale (passage de relais hors zone) pour décrocher l'or[3],[7]. Vogel termine également quatrième de la vitesse individuelle et dixième du keirin.

À partir de 2013 : nouvelle référence mondiale

En , Kristina Vogel remporte lors de la deuxième manche de la Coupe du monde à Glasgow, l'or en vitesse et en keirin et l'argent sur 500 mètres. Lors des mondiaux 2013 à Minsk, elle conserve son titre en vitesse par équipes avec Miriam Welte. En vitesse, elle parvient en finale, mais battue par Rebecca James, elle doit se contenter de la médaille d'argent.

Sa saison 2013-2014 marque son ascension au sommet de la hiérarchie du sprint mondial. En , elle devient championne d'Europe de vitesse. Le , lors de la manche de Coupe du monde organisée à Aguascalientes, elle bat deux records du monde : 10,384 secondes pour le 200 mètres départ lancé[8] et en collaboration avec Miriam Welte elle réalise 32,153 secondes pour le sprint par équipes sur 500 mètres[9]. Au total, elle remporte six manches de Coupe du monde en 2013-2014 en autant de participation : deux en vitesse, deux en vitesse par équipes et deux en keirin. Mais c'est aux mondiaux de Cali qu'elle concrétise sa domination. Elle remporte les titres sur les trois épreuves où elle est engagée (comme François Pervis chez les hommes), à savoir le keirin, la vitesse et la vitesse par équipes (avec Welte)[10], portant son total à cinq titres mondiaux.

Aux mondiaux 2015, elle conserve son maillot arc-en-ciel en vitesse, mais échoue en keirin et en vitesse par équipes. Dans la même année, aux championnats d'Europe, elle remporte l'argent en vitesse par équipes et le bronze en vitesse. En 2016, elle est à Londres championne du monde du keirin (son septième titre mondial) et médaillée de bronze avec Miriam Welte en vitesse par équipes.

Rio 2016

Cette même année, Vogel est sélectionnée pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Là, elle devient la première championne olympique allemande en vitesse, remporte la médaille de bronze avec Miriam Welte en vitesse par équipes et termine à la sixième place en keirin. Lors du tournoi de vitesse, elle est la seule athlète à pouvoir battre les sprinteuses britanniques, malgré le fait que sa selle soit tombée lors du sprint final décisif[11].

2017-2018 : record de titres mondiaux

Championne du monde de vitesse par équipes 2018, avec Pauline Grabosch (à gauche) et Miriam Welte (à droite)

En 2017, dans cette première année post-olympique, Kristina Vogel devient double championne du monde en vitesse et en keirin. En outre, elle est élue lors de ces championnats, avec le Belge Kenny De Ketele à la Commission des athlètes de l'UCI. À l'automne 2017, elle remporte deux titres européens devant son public à Berlin, en vitesse et en keirin. Avec Welte et Pauline Grabosch, elle remporte l'argent en vitesse par équipes.

Lors des trois premières manches de la Coupe du monde 2017-2018, elle réussit à chaque fois le triplé en vitesse, keirin et vitesse par équipes.

Aux Mondiaux 2018 à Apeldoorn, elle devient double championne du monde en vitesse et vitesse par équipes. Elle est alors sur une série de 37 victoires remportées dans les compétitions majeures (Jeux olympiques, Championnats du monde et d'Europe, Coupes du monde) en vitesse individuelle ces deux dernières années. Sa dernière défaite date du face à la Chinoise Zhong Tianshi en demi-finales des mondiaux de Londres. Avec cela, elle remporte ses dixième et onzième titre mondial, égalant le record détenu par l'Australienne Anna Meares. Avec une sixième place en keirin, elle échoue dans son objectif de la battre avec un douzième titre.

Accident

Heiko Maas, le ministre fédéral des Affaires étrangères récompense Kristina Vogel du titre de cycliste allemande de l'année en 2018

Le , elle chute très lourdement pendant un entraînement sur le vélodrome de Cottbus après une collision avec un coureur néerlandais. Elle souffre d'une fracture du sternum et une grave blessure à la colonne vertébrale. Son coéquipier Maximilian Levy a fourni les premiers secours. Elle est transportée par hélicoptère à l'hôpital de Berlin pour être opérée[12]. Par la suite, elle est placée dans un coma artificiel.

Vogel s'entraînait à Cottbus pour participer au Grand Prix d'Allemagne le week-end suivant. L'événement est maintenu malgré son grave accident et sert de prélude à la levée de fonds #staystrongkristina, initiée par Maximilian Levy et son équipe Erdgas.2012. Les cyclistes des différents pays avec des brassards ont montré leur solidarité avec Kristina Vogel[13].

Le , elle parle de son accident pour la première fois dans une interview avec Der Spiegel et annonce qu'elle restera paraplégique[14],[15]. Sa moelle épinière a été sectionnée à la septième vertèbre thoracique. Elle est donc paraplégique à partir de la poitrine. En fin d'année 2018, elle est élue une nouvelle fois cycliste allemande de l'année.

En , Deutsche Sporthilfe annonce la création d'un fonds de soutien pour elle. Des fonds similaires sont prévus pour le joueur de handball Joachim Deckarm et le gymnaste Ronny Ziesmer, tous deux également gravement handicapés après des accidents sportifs[16].

Après carrière

En , elle est nommée ambassadrice des championnats du monde sur piste 2020 à Berlin[17]. Elle s'est portée candidate pour l'Union chrétienne-démocrate aux élections locales du pour le conseil municipal d'Erfurt. Elle s'est classée deuxième sur la liste électorale locale et devient membre du conseil municipal[18]. En , elle commente pour la ZDF les championnats d'Allemagne sur piste[19].


Records

Kristina Vogel a battu plusieurs records du monde sur piste. Avec Miriam Welte, elle a amélioré le record du sprint sur 500 mètres par équipes départ arrêté à trois reprises depuis 2012, même si elles ne sont plus détentrices du record du monde depuis la finale des Jeux olympiques de 2016. En , lors de la Coupe du monde sur piste d'Aguascalientes, elle réalise un nouveau record du monde du 200 mètres départ lancé en 10,384 secondes. Ce record est battu en 2019 par la Canadienne Kelsey Mitchell qui réalise 10,154 secondes. En , elle améliore à Francfort, le record du monde du 500 mètres départ lancé en 28,970 secondes et devient ainsi la première femme sous les 29 secondes.


Vie personnelle

Kristina Vogel est issue d'une famille germano-kirghize. En plus de sa carrière de cycliste sur piste, elle était également agent de police à temps partiel[2].

Depuis 2009, elle est en couple avec l'ancien sprinteur Michael Seidenbecher, avec qui elle vit à Erfurt[20].


Palmarès

Jeux olympiques

Championnats du monde

Championnats du monde juniors

Coupe du monde

  • 2008-2009
    • 2e de la vitesse par équipes à Cali
    • 2e de la vitesse par équipes à Copenhague
  • 2010-2011
    • 2e de la vitesse par équipes à Cali
    • 3e de la vitesse à Melbourne
  • 2010-2011
    • 1re de la vitesse à Cali
  • 2011-2012
    • 1re de la vitesse à Cali
    • 1re de la vitesse par équipes à Cali (avec Miriam Welte)
    • 2e du keirin à Astana
    • 2e du keirin à Cali
    • 3e de la vitesse par équipes à Astana
  • 2012-2013
    • 1re de la vitesse à Glasgow
    • 1re du keirin à Glasgow
    • 2e du 500 mètres à Glasgow
  • 2013-2014
    • 1re de la vitesse à Manchester
    • 1re de la vitesse à Aguascalientes
    • 1re de la vitesse par équipes à Manchester (avec Miriam Welte)
    • 1re de la vitesse par équipes à Aguascalientes (avec Miriam Welte)
    • 1re du keirin à Manchester
    • 1re du keirin à Aguascalientes
  • 2014-2015
    • 1re de la vitesse à Londres
    • 2e du keirin à Londres
    • 2e de la vitesse par équipes à Londres
  • 2015-2016
    • 1re du keirin à Cali
    • 1re de la vitesse à Cambridge
  • 2016-2017
    • 1re du keirin à Cali
    • 1re du keirin à Los Angeles
    • 1re de la vitesse à Cali
    • 1re de la vitesse à Los Angeles
    • 1re de la vitesse par équipes à Cali (avec Miriam Welte)
  • 2017-2018
    • Classement général de la vitesse
    • 1re de la vitesse à Pruszków
    • 1re de la vitesse à Manchester
    • 1re de la vitesse à Milton
    • 1re du keirin à Pruszków
    • 1re du keirin à Manchester
    • 1re du keirin à Milton
    • 1re de la vitesse par équipes à Pruszków (avec Pauline Grabosch)
    • 1re de la vitesse par équipes à Manchester (avec Miriam Welte)
    • 1re de la vitesse par équipes à Milton (avec Miriam Welte)

Championnats d'Europe

Épreuve / Édition 500 mètres Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Cottbus 2007 (juniors) Or Bronze Or
Pruszków 2010 Argent Bronze
Apeldoorn 2011 Bronze
Apeldoorn 2013 Argent Or Argent
Baie-Mahault 2014 Or Bronze Argent
Granges 2015 Bronze Argent
Berlin 2017 Or Or Argent

Championnats d'Allemagne

  • 2007
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse juniors
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne du 500 mètres juniors
  • 2010
  • 2011
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
  • 2012
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
  • 2013
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse par équipes (avec Miriam Welte)
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne du keirin
  • 2014
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse par équipes (avec Doreen Heinze)
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne du keirin
  • 2015
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse par équipes (avec Gudrun Stock)
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne du 500 mètres
  • 2016
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse par équipes (avec Pauline Grabosch)
  • 2017
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne de vitesse par équipes (avec Pauline Grabosch)
    • MaillotAllemania.svg Championne d'Allemagne du keirin

Distinctions

Kristina Vogel recevant un prix en 2013

Notes et références

  1. (de) Vogel muss verletzt auf Heimspiel in Erfurt verzichten sur thueringer-allgemeine.de
  2. a et b (en) Track Cycling World Cup: Winning Olympic gold and fighting crime
  3. a b c et d Champions olympiques hors du commun, personne n’en a parlé - Kristina Vogel : le coma artificiel il y a 3 ans sur rue89.nouvelobs.com
  4. (de) Thüringen muss Olympiasiegerin Vogel 100 000 Euro zahlen sur rad-net.de
  5. (de) Kristina Vogel nach schrecklickem Unfall vor Comeback sur radsport-news.com
  6. (en) set new world record twice en-route to rainbow jersey sur cyclingnews.com
  7. JO/Piste: or pour l'Allemagne en vitesse par équipes dames sur wort.lu
  8. Cyclisme - Piste - CM (F) : RM pour Vogel sur lequipe.fr
  9. Coupe du Monde # 2 à Aguascalientes — Une pluie de records sur velo101.com
  10. La reine Kristina ! sur lequipe.fr
  11. Vidéo : Kristina Vogel a perdu sa selle en finale olympique
  12. Grave blessure pour la pistarde Kristina Vogel
  13. Radsportler sammeln für #staystrongkristina
  14. Rédaction, « La championne olympique Kristina Vogel restera paraplégique » , sur L'Équipe (consulté le 7 septembre 2018)
  15. „Meine Wirbelsäule sieht aus wie ein Ikea-Klapptisch“
  16. (de) Sporthilfe startet staystrongkristina-Fonds - Unterstützungsfonds für Kristina Vogel
  17. (de) Vogel wird Botschafterin für Bahnrad-WM in Berlin
  18. (de) Kristina Vogel holt in Erfurt die meisten Stimmen fur die CDU
  19. (de) Kristina Vogel neue Bahnradexpertin im ZDF
  20. Richtfest in Erfurt
  21. « Résultats et classement final - 500 mètres femmes » , sur tissottiming.com (consulté le 7 mars 2018)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • icône décorative Portail de l’Allemagne




Source


Information à partir de: 29.04.2021 01:49:32 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .