FrWiki

Juliette Labous



Juliette Labous, née le à Besançon (Doubs), est une coureuse cycliste professionnelle française membre de l'équipe Sunweb.

Juliette Labous
Juliette Labous en 2018
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipe non-UCI
2008-2016VC Morteau Montbenoit
Équipes UCI
2017-2020Sunweb
2021-Team DSM
Principales victoires
Championnats
MaillotFra.PNG Championne de France du contre-la-montre 2020
MaillotFra.PNG Championne de France du contre-la-montre espoirs 2018 et 2020
Classements annexes de courses par étapes
Classement meilleur jeune du Tour d'Italie 2019

Sommaire


Biographie

Juliette Labous est née à Besançon[1] le , mais a grandi dans le village périphérique de Roche-lez-Beaupré[2]. Au cours de l'année 2016, elle est double championne de France juniors (course en ligne et contre-la-montre)[3], huitième du championnat du monde de cyclo-cross espoirs [4] et médaillée de bronze aux championnats d’Europe du contre-la-montre juniors à Plumelec[5] ainsi qu'aux championnats du monde du contre-la-montre juniors à Doha[6].

Après avoir déjà été approchée par la structure néerlandaise Liv-Plantur en début d'année 2016, elle effectue deux stages avec ses futures-coéquipières quelques mois plus tard en Allemagne et aux Pays-Bas[7], avant d'intégrer l'équipe en [8] avec pour objectif d'aller progressivement au plus haut niveau[6].

2017

Le , elle remporte sa première course professionnelle, la 4e étape du Tour de Feminin en République tchèque où elle bat au sprint l'américaine Tayler Wiles[9]. Douze jours plus tard, elle finit 27e et deuxième française à l'arrivée de la montée mythique du col de l'Izoard durant la 1re étape de La course by Le Tour de France[10]. Vers la fin du mois d'août, elle finit neuvième du Tour de Norvège et entre pour la première fois dans le « Top 10 » d'une course par étapes[11]. Le , aux championnats du monde du contre-la-montre à Bergen en Norvège, elle remplace sa compatriote Séverine Eraud malade et obtient une très belle 15e place, deux places derrière sa leader française Audrey Cordon[12],[13].

2018

Aux championnats du monde du contre-la-montre 2018
Aux championnats du monde sur route 2018

En début de saison des courses à étapes, Juliette prend la 7e place sur le Tour de Yorkshire et elle confirme quinze jours plus tard en finissant 9e du Tour de Californie, une épreuve de l'UCI World Tour, et deuxième du classement de la meilleure jeune. En juillet, elle participe au Tour d'Italie où elle remporte le contre-la-montre par équipes avec ses coéquipières de Sunweb, elle finit l'épreuve 29e du classement général et 3e du classement Jeunes[14]. Le , aux championnats du monde du contre-la-montre à Innsbruck en Autriche, elle obtient une très belle 13e place et arrive à grappiller deux places de mieux que l'année précédente[15].

2019

Le , elle termine le Tour d'Italie première au classement de la meilleure jeune[16],[17], et onzième au classement général (première française)[18].

2020

Sur les championnats d'Europe du contre-la-montre, elle se classe sixième.

Le , elle est sacrée championne de France du contre-la-montre à Grand-Champ, près de Vannes[19]. Lors de l'ultime étape du Tour d'Italie, Juliette Labous prend l'échappée qui va au bout. Elle est troisième du sprint[20].

Labous est sélectionnée pour la course en ligne ainsi que le contre-la-montre des championnats du monde 2020[21]. Sur la course en ligne, à quatre-vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Alison Jackson attaque avec Grace Brown. Elles sont rapidement rejointes par d'autres coureuses dont Juliette Labous et Susanne Andersen. À deux tours de l'arrivée, dans la côte Mazzolano, Anna van der Breggen imprime un rythme très élevé dans la montée ce qui disloque le peloton. L'échappée est reprise peu après le sommet[22].

À Liège-Bastogne-Liège, un groupe de huit favorites, dont Juliette Labous, sort peu avant la côte de la Vecquée. Ce groupe a une minute trente d'écart au pied de la Redoute. Elizabeth Deignan y attaque. Juliette Labous prend la huitième place[23].


Palmarès sur route

Par années

Classements mondiaux

Wikidata-logo S.svg Année2017201820192020
Classement UCI102e116e117e38e
UCI World Tour75e77e65e35e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Grands tours

Tour d'Italie

3 participations


Palmarès en cyclo-cross


Notes et références

  1. « Cyclisme : la coureuse de Besançon Juliette Labous championne de France du contre-la-montre » sur le site de France 3 Franche-Comté (consulté le ).
  2. « Juliette Labous honorée par la municipalité », Est Républicain,‎ (lire en ligne , consulté le 15 octobre 2016).
  3. « Rencontre avec Juliette Labous » , sur www.france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  4. « Mondiaux CC - Espoirs Dames : Classement » , sur www.directvelo.com (consulté le 15 octobre 2016).
  5. « Juliette Labous en bronze sur le contre-la-montre junior » , sur www.lequipe.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  6. a et b « Juliette Labous apporte une première médaille à la France » , sur www.lavoixdunord.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  7. « Juliette Labous : « Pour moi, c'est fou » » , sur www.directvelo.com (consulté le 15 octobre 2016).
  8. « Juliette Labous dans le grand bain » , sur www.todaycycling.com (consulté le 14 octobre 2016).
  9. « Semaine « pleine d'émotion » pour Juliette Labous » , sur www.directvelo.com (consulté le 21 juillet 2017).
  10. « Labous, un moment avec les grandes » , sur www.estrepublicain.fr (consulté le 21 juillet 2017).
  11. « Marianne Vos enlève cette nouvelle épreuve du Women's WorldTour » , sur www.velo101.com (consulté le 19 septembre 2017).
  12. « Annemiek Van Vleuten remporte le titre sur contre-la-montre individuel » , sur www.lequipe.fr (consulté le 19 septembre 2017).
  13. « Invitée surprise, Juliette Labous a dû s'adapter » , sur www.directvelo.com (consulté le 19 septembre 2017).
  14. « Juliette Labous à l’attaque sur le Giro » , sur www.estrepublicain.fr (consulté le 16 juillet 2018).
  15. « Van Vleuten sacrée, triplé néerlandais sur le podium » , sur www.sport365.fr (consulté le 25 septembre 2018).
  16. « Giro Rosa Iccrea — Annemiek Van Vleuten wins the Giro Rosa Iccrea » , sur Giro Rosa Iccrea (consulté le 16 juillet 2019)
  17. (it) « Classifica Generale - General Classification Giovani/Youth U23 »
  18. (it) « Classifica Generale - General Classification Maglia Rosa ICCREA »
  19. « Juliette Labous devient championne de France du contre-la-montre » , sur eurosport.fr (consulté en septembre 2020)
  20. (en) « Anna Van der Breggen wins the Giro Rosa » , sur cycling news (consulté le 26 septembre 2020)
  21. « Mondiaux : les Bleus avec Julian Alaphilippe et Guillaume Martin » , sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 20 septembre 2020).
  22. (en) « Anna van der Breggen wins elite women's world title at Imola World Championships » , sur cycling news (consulté le 28 septembre 2020)
  23. (en) « Lizzie Deignan wins Liège-Bastogne-Liège Femmes » , sur cycling news (consulté le 4 octobre 2020)
  24. (en) Daniel Etchells, « Cyclists Vorobyev and Eraud claim individual time trial titles at World Military Games » , sur www.insidethegames.biz, (consulté le 19 octobre 2019)
  25. (en) « Jeux mondiaux militaires: 5 médailles en plus! » , sur www.sports.defense.gouv.fr, (consulté le 26 octobre 2019)

Liens externes

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • icône décorative Portail de la France




Source


Information à partir de: 07.05.2021 12:10:46 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .