FrWiki

Hutchinson (entreprise)



Hutchinson
logo de Hutchinson (entreprise)
Logo de la société Hutchinson

Création 1853 : Compagnie européenne de caoutchouc souple
Dates clés 1853 : création

1974 : acquisition de Hutchinson par Total

Fondateurs Hiram Hutchinson
Forme juridique Société anonyme
Slogan « We make it possible » (« Nous rendons cela possible »)
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Jacques Maigné
Actionnaires TotalVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Automobile, aéronautique, défense, ferroviaire, énergie, industrie
Société mère Total
Effectif >44 000
Site web www.hutchinson.com

Chiffre d'affaires 4 314 M€

Hutchinson est un groupe international français qui fabrique et commercialise des produits issus de la transformation du caoutchouc, destinés principalement aux industries automobile et aérospatiale. Hutchinson est une filiale du groupe Total[1].

Publicité française pour Hutchinson, par Ernest Montaut.

Son chiffre d'affaires en 2019 est de 4,314 milliards d'euros[2], avec des effectifs d'environ 44 000 personnes, répartis sur 100 sites dans 25 pays[3]. Le siège social se trouve à Paris, 2 rue Balzac dans le 8e arrondissement.

Sommaire


Histoire

Fin du XIXe siècle : de la chaussure au pneumatique

En 1853, l'ingénieur américain Hiram Hutchinson rencontre à Paris son compatriote Charles Goodyear. Hiram Hutchinson obtient l'exclusivité du brevet de Goodyear concernant « les perfectionnements apportés à la confection des bottes et des souliers en caoutchouc ». Hutchinson fonde l'entreprise qui portera rapidement son nom sur ce véritable monopole technologique. Il installe son usine, initialement la Compagnie du Caoutchouc Souple, au lieu-dit Langlée à Vésines, désormais dans la commune de Châlette-sur-Loing, près de Montargis[4] , alors que le siège social de la société commerciale est situé 62 faubourg Poissonnière à Paris. Il jette son dévolu sur le marché de la chaussure, sous la marque « à l’Aigle ».

En 1860, première étape à l’étranger : la troisième usine de la Compagnie du caoutchouc souple ouvre ses portes à Mannheim, en Allemagne, et alimente les marchés d’Europe centrale.

Hiram Hutchinson qui avait déjà confié en 1854 la direction de l'entreprise à son fils Alcander, repart aux États-Unis en 1867, date à laquelle ce dernier rebaptise alors l'entreprise en A. Hutchinson et compagnie (A comme Alcander). La raison sociale ainsi que la marque seront simplifiées ultérieurement, respectivement en « Hutchinson » et « Aigle »[5].

En 1890 commence la fabrication de pneus pour vélos.

1900-1920 : le caoutchouc sert à tout et Hutchinson se diversifie

En 1903 vient l’heure du pneu automobile avec l’exploitation d’un nouveau procédé. Hutchinson fabrique des pneus pour vélo : Monofil (Hirondelle). Enfin, Hutchinson fournit de la toile enduite pour les aéroplanes et les dirigeables.

En 1918, le siège social de Hutchinson s’installe sur les Champs-Élysées à Paris. En 1920, Hutchinson œuvre dans dix secteurs : chaussures, vêtements et tissus, automobile, moto, vélo, poids lourds, ballons, talons, technique. Le trio gagnant : tapis de sol, courroies de chenille Kégresse pour Citroën et joints pour bocaux.

En 1948, Mapa est créée qui, à la suite du rachat d’une usine de latex, se lance dans la fabrication des gants. En 1965, 15 millions de paires de gants sont produites, dont plus de 6 millions exportées dans une soixantaine de pays.

1970-1980 : vers une dimension mondiale

En 1973, Hutchinson et Mapa fusionnent, et Jean-Félix Paulsen cède la société Paulstra à Hutchinson Mapa (qui reprendra le nom de Hutchinson en 1981).

En 1974, la compagnie Total prend une participation majoritaire dans l’entreprise. La nouvelle société emploie 13 500 personnes réparties sur 26 sites. Le groupe Hutchinson se présente en fonction de ses grands marchés : automobile, industrie et grand public.

En 1986, Hutchinson acquiert deux sociétés majeures : Le Joint français (caoutchouc) et Corduroy Rubber Company (activité antivibratoire automobile) qui marquera le véritable début de l’internationalisation de Hutchinson.

Enfin, en 1989, c’est l’arrivée de Spontex.

1990-2010 : montée en expertise

Hutchinson s’allie avec de multiples sociétés dans les années 1990 : Vibrachoc, Desmarquoy et Caoutchoucs Modernes (France), Fayette Tubular Products, National O’Ring, Stillman, Rodgard (États-Unis), Vincke (Espagne, Portugal), Parets & Intecsa (Espagne), Ertec (Argentine), Pamargan (Royaume-Uni, Malte), Cestari (Brésil), Iacesa (Mexique).

Aigle sort du groupe en 1994, racheté par le fonds d'investissement Apax Partners. En 2009, c’est au tour de Mapa Spontex, vendue au groupe américain Jarden[6], spécialiste des produits pour la maison.

Le domaine aéronautique connaît un nouvel essor avec les acquisitions de Espa (1998), JPR (1999), Barry Controls (2000), Techlam (2005), Jehier (2006), Strativer (2008), Kaefer et Keumah (2011), Marquez (2013).

Depuis 2013 : une seule marque, Hutchinson

En , toutes les entités de Hutchinson sont rassemblées sous une marque commerciale unique. L’identité Hutchinson est repensée avec un nouveau logo et une nouvelle signature.

En , Hutchinson annonce l’acquisition de Midé Technology Corporation[7], une société américaine d’ingénierie spécialisée dans les matériaux intelligents et la mécatronique[8]. Cette même année, Hutchinson acquiert également une part majoritaire dans la société TCSA[9] spécialisée dans la gestion thermique des moteurs[10] et finalise l'acquisition de PFW Aerospace [11], spécialiste des tuyaux et conduits aéronautiques, auparavant détenue par Airbus.


Activité

Ses six grands métiers sont :

  • étanchéité de structure
  • étanchéité de précision
  • management des fluides
  • matériaux et structures
  • systèmes antivibratoires
  • système de transmission

Implantations

Les Fab House

Hutchinson dispose de trois Fab House à travers le monde : le 507 Fab House à Châlette-sur-Loing en France[12] , le 616 Fab House à Grand Rapids aux États-Unis[13] et le 822 Fab House à Suzhou en Chine[14] . Les Fab House sont des lieux de présentation (showroom) de l'offre Hutchinson et des lieux d'innovation.

Le 507 Fab House

Le 507 Fab House a ouvert ses portes le 13 juin 2016 à Châlette-sur-Loing en France[4]. Ce bâtiment est une ancienne papeterie royale où Hiram Hutchinson a fondé l'entreprise en 1853[15] . En 1869, le bâtiment avait été reconstruit par Gustave Eiffel suite à un incendie [16]. L’ancien président chinois Deng Xiaoping a travaillé dans les murs du bâtiment 507[15] comme ouvrier pendant deux ans, dans le cadre du Mouvement Travail-Études [17].

Le 507 Fab House dispose de plusieurs installations high-tech : auditorium, salle immersive de réalité virtuelle, etc [18] .

Le 616 Fab House

Le 616 est situé à Grand Rapids dans le Michigan[4] et a été inauguré en 2016.

Le 822 Fab House

Le 822 Fab House a été inauguré le 20 novembre 2019 à Suzhou en Chine[19],[20] . Hutchinson est présent en Chine depuis 25 ans et a des sites à Beijing, Wuhan, Chongquing, Shenyang et Suzhou[21] . Ces sites alimentent les marchés Automobile, Aéronautique et Ferroviaire [21] .

Sites Hutchinson


Sites Hutchinson en France[22]
Nom du site Code Postal Ville
Hutchinson 80015 Amiens
Hutchinson 95870 Bezons
Hutchinson Aeroservices 31700 Blagnac
Hutchinson 60800 Boissy-Lévignen
Hutchinson 91070 Bondoufle
Hutchinson 45250 Briare
Hutchinson Polymers - Centre de Recherche et Innovation 45120 Montargis
Hutchinson
Hutchinson Shared Services Center 86107 Chatellerault
Hutchinson Techlam 68700 Cernay
Hutchinson 49120 Chemillé
Hutchinson 53200 Château-Gontier
Hutchinson 28207 Châteaudun
Hutchinson 27150 Etrepagny
Hutchinson ESPA 45401 Fleury-Les-Aubrais
Hutchinson 80220 Gamaches
Hutchinson 86107 Ingrandes
Hutchinson 37304 Joué-Les-Tours
Hutchinson 92303 Levallois
Hutchinson 91208 Lisses
Hutchinson SNC 38430 Moirans
Hutchinson Polymers 45700 Pannes
Siège Social Hutchinson 75008 Paris
Hutchinson 95340 Persan
Hutchinson 59055 Roubaix
Hutchinson 22000 Saint-Brieuc
Hutchinson 49504 Segré
Hutchinson 72130 Sougé-Le-Ganelon
Hutchinson 18100 Vierzon
Présence internationale d'Hutchinson[22]
Pays Nombre de sites
Allemagne 6
Belgique 1
Brésil 3
Canada 1
Chine 5
Corée du sud 2
Espagne 5
Espagne 5
France 29
Inde 2
Italie 2
Japon 1
Malte 1
Maroc 1
Mexique 4
Pologne 7
Portugal 3
Roumanie 1
Royaume-Uni 3
République tchèque 1
Serbie 1
Suisse 1
Tunisie 1
Vietnam 1
États-Unis 14

Sources et références

  1. (en) « Hutchinson : leader de la transformation des élastomères » , sur Total.com (consulté le 8 avril 2020)
  2. « OUR GROUP » , sur Hutchinson (consulté le 8 avril 2020)
  3. « Homepage » , sur Hutchinson (consulté le 8 avril 2020)
  4. a b et c Centre France, « À la découverte du bâtiment 507 » , sur www.larep.fr, (consulté le 17 avril 2020)
  5. Aigle, le made in France d'origine américaine sur lesechos.fr (consulté le 1er décembre 2018)
  6. http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?num=6bfa153dda1d925e035c0d9b1a80ac33
  7. (en) « Update: Hutchinson acquiring US parts maker Midé Technology » , sur European Rubber Journal, (consulté le 8 avril 2020)
  8. HUTCHINSON ACQUIERT MIDÉ TECHNOLOGY CORPORATION sur le site officiel hutchinson.com (consulté le 15 février 2019)
  9. Florence STOLLESTEINER, « Automobile : Hutchinson arrive près de Laval et cherche à recruter » , sur Ouest-France.fr, (consulté le 8 avril 2020)
  10. « Changé : Hutchinson s'installe et recrute » , sur actu.fr (consulté le 8 avril 2020)
  11. « Hutchinson rachète PFW Aerospace » , sur Air et Cosmos (consulté le 8 avril 2020)
  12. « Grand Opening du 507 Fab House | Hutchinson » , sur www.hutchinson.com (consulté le 17 avril 2020)
  13. « Inauguration du 616 Fab House à Grand Rapids (Michigan) | Hutchinson » , sur www.hutchinson.com (consulté le 17 avril 2020)
  14. « Bienvenue à Suzhou (Chine), dans les coulisses du 822 Fab House | Hutchinson » , sur www.hutchinson.com (consulté le 17 avril 2020)
  15. a et b Sibylle Vincendon, « Le petit showroom dans la prairie » , sur Libération.fr, (consulté le 17 avril 2020)
  16. « Quand l’architecture participe à une nouvelle façon de travailler - Cyberarchi » , sur www.cyberarchi.com (consulté le 17 avril 2020)
  17. Par François-Xavier Rivaud et correspondant à MontargisLe 19 juillet 2019 à 09h31, « À Montargis, les Chinois sur les traces du jeune Den Xiao Ping » , sur leparisien.fr, (consulté le 17 avril 2020)
  18. « Le 507 Fab House de Hutchinson | Office et culture » , sur www.office-et-culture.fr (consulté le 17 avril 2020)
  19. « Inauguration du Hutchinson Lab » , sur La France en Chine (consulté le 17 avril 2020)
  20. « Suzhou Industrial Park » , sur www.sipac.gov.cn (consulté le 17 avril 2020)
  21. a et b (en) « Hutchinson opens innovation center in China » , sur Rubber & Plastics News, (consulté le 17 avril 2020)
  22. a et b « Notre présence internationale » , sur Hutchinson (consulté le 20 août 2020).

Liens externes

  • icône décorative Portail de la France
  • icône décorative Portail des entreprises




Source


Information à partir de: 27.04.2021 06:59:28 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .