FrWiki

Challenge de Majorque 2015



La 24e édition du Challenge de Majorque a eu lieu du 29 au . Au total, quatre épreuves font partie de ce Challenge de Majorque. Le classement final de l'épreuve n'est plus calculé depuis 2010. Les quatre courses font partie du calendrier UCI Europe Tour 2015 en catégorie 1.1.

Le Trofeo Ses Salines a été remporté lors d'un sprint massif par l'Italien Matteo Pelucchi (IAM) devant son compatriote Elia Viviani (Sky) et l'Espagnol José Joaquín Rojas (Movistar)[1].

Le Trofeo Andratx-Mirador d'Es Colomer a été remporté par le Britannique Steve Cummings (MTN-Qhubeka) qui s'impose devant l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), qui termine dans le même temps, et l'Italien Davide Formolo (Cannondale-Garmin), relégué à six secondes du vainqueur[2].

Le Trofeo Serra de Tramontana a été remporté par l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) qui s'impose en solitaire respectivement avec min 23 s d'avance sur le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) et min 33 s sur le Tchèque Leopold König (Sky)[3].

Le Trofeo Playa de Palma-Palma a été remporté lors d'un sprint massif par l'Italien Matteo Pelucchi (IAM) qui s'impose respectivement devant l'Allemand André Greipel (Lotto-Soudal) et le Britannique Ben Swift (Sky)[4].

Sommaire


Présentation

Parcours

Équipes

Classées en catégorie 1.1 de l'UCI Europe Tour, les épreuves du Challenge de Majorque sont par conséquent ouvertes aux WorldTeams dans la limite de 50 % des équipes participantes, aux équipes continentales professionnelles, aux équipes continentales et aux équipes nationales[5].

Vingt-deux équipes participent à ce Challenge de Majorque - six WorldTeams, huit équipes continentales professionnelles, cinq équipes continentales et trois équipes nationales :

UCI WorldTeams
Nom de l'équipe Pays Code
Cannondale-Garmin Drapeau des États-Unis États-Unis TCG
IAM Drapeau de la Suisse Suisse IAM
Lotto-Soudal Drapeau de la Belgique Belgique LTS
Movistar Espagne MOV
Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni SKY
Trek Factory Racing Drapeau des États-Unis États-Unis TFR
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Bora-Argon 18 Drapeau de l'Allemagne Allemagne BOA
Caja Rural-Seguros RGA Espagne CJR
CCC Sprandi Polkowice Drapeau de la Pologne Pologne CCC
Cofidis Drapeau de la France France COF
Cult Energy Drapeau du Danemark Danemark CLT
Europcar Drapeau de la France France EUC
MTN-Qhubeka Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud MTN
Roompot Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas ROO
Équipes continentales
Nom de l'équipe Pays Code
ActiveJet Drapeau de la Pologne Pologne AJT
Burgos BH Espagne BUR
Frøy Oslo Drapeau de la Norvège Norvège FRB
Murias Taldea Espagne MUR
Roth-Škoda Drapeau de la Suisse Suisse ROT
Équipes nationales
Nom de l'équipe Pays Code
Équipe nationale d'Espagne Espagne ESP
Équipe nationale du Royaume-Uni Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni GBR
Équipe nationale de Russie Drapeau de la Russie Russie RUS

Favoris


Étapes

Étape Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Trofeo Santanyí-Ses Salines-Campos 29 janvier Santanyí - Campos
Étape de plaine
175,5 Drapeau : Italie Matteo Pelucchi[1] Aucun leader
Trofeo Andratx-Mirador d'Es Colomer 30 janvier Andratx - Pollença
Étape de moyenne montagne
149 Drapeau : Royaume-Uni Steve Cummings[2] Aucun leader
Trofeo Serra de Tramontana 31 janvier Valldemossa - Deià
Étape de moyenne montagne
165,7 Alejandro Valverde[3] Aucun leader
Trofeo Playa de Palma-Palma 1er février Palma de Majorque - Palma de Majorque
Étape de plaine
168,2 Drapeau : Italie Matteo Pelucchi[4] Aucun leader

Classements

Trofeo Santanyí-Ses Salines-Campos

L'Italien Matteo Pelucchi (IAM) remporte le Trofeo Santanyí-Ses Salines-Campos en parcourant les 175,5 kilomètres en h 17 min 55 s, soit à une vitesse moyenne de 40,827 km/h[1]. Il est suivi dans le même temps par son compatriote Elia Viviani (Sky) et par l'Espagnol José Joaquín Rojas (Movistar)[1]. Sur les 176 coureurs qui ont pris le départ, 169 franchissent la ligne d'arrivée[1]. Le dernier est un autre Italien Alessio Bottura (Roth-Škoda), à min 54 s, parmi un groupe de sept coureurs[1].

Classement final[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Matteo Pelucchi Drapeau de l'Italie Italie IAM en h 17 min 55 s
2e Elia Viviani Drapeau de l'Italie Italie Sky m.t
3e José Joaquín Rojas Espagne Movistar m.t
4e Nacer Bouhanni Drapeau de la France France Cofidis m.t
5e Danny van Poppel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek Factory Racing m.t
6e Raymond Kreder Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Roompot m.t
7e Ben Swift Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky m.t
8e André Greipel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lotto-Soudal m.t
9e Bryan Coquard Drapeau de la France France Europcar m.t
10e Sam Bennett Drapeau de l'Irlande Irlande Bora-Argon 18 m.t

Trofeo Andratx-Mirador d'Es Colomer

Le Britannique Steve Cummings (MTN-Qhubeka) remporte le Trofeo Andratx-Mirador d'Es Colomer, deuxième course du Challenge de Majorque, en parcourant les 149 kilomètres entre Andratx et le Mirador d'es Colomer à Pollença en h 56 min 30 s, soit à une vitesse moyenne de 37,801 km/h[2]. Il est suivi dans le même temps par l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) et à six secondes par l'Italien Davide Formolo (Cannondale-Garmin)[2]. Sur les 176 coureurs qui ont pris le départ, 141 franchissent la ligne d'arrivée, huit sont arrivés hors délais et 27 ont abandonné[2]. Le dernier est le Sud-africain Reinardt Janse van Rensburg (MTN-Qhubeka), à 18 min 1 s[2].

Classement final[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Steve Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni MTN-Qhubeka en h 56 min 30 s
2e Alejandro Valverde Espagne Movistar + s
3e Davide Formolo Drapeau de l'Italie Italie Cannondale-Garmin + s
4e Bauke Mollema Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek Factory Racing + s
5e Leopold König Drapeau de la Tchéquie Tchéquie Sky + s
6e Beñat Intxausti Espagne Movistar + 13 s
7e Kanstantsin Siutsou Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Sky + 15 s
8e Giovanni Visconti Drapeau de l'Italie Italie Movistar + 15 s
9e Ian Boswell Drapeau des États-Unis États-Unis Sky + 15 s
10e Tim Wellens Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal + 15 s

Trofeo Serra de Tramontana

Le Trofeo Serra de Tramontana, troisième course du Challenge de Majorque, a été remporté par l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) qui a parcouru les 165,7 kilomètres entre Valldemossa et Deià en h 34 min 29 s, soit à une vitesse moyenne de 36,221 km/h[3]. Il est suivi à min 23 s par le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) et à min 33 s par le Tchèque Leopold König (Sky)[3]. Sur les 173 coureurs qui ont pris le départ, 46 franchissent la ligne d'arrivée, dix sont arrivés hors délais et 117 ont abandonné[3]. Le dernier est le Français Maxime Méderel (Europcar), arrivé à 21 min 12 s, avec un autre coureur[3].

Classement final[3]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Alejandro Valverde Espagne Movistar en h 34 min 29 s
2e Tim Wellens Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal + min 23 s
3e Leopold König Drapeau de la Tchéquie Tchéquie Sky + min 33 s
4e José Joaquín Rojas Espagne Movistar + min 10 s
5e Marc de Maar Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Roompot + min 10 s
6e Giovanni Visconti Drapeau de l'Italie Italie Movistar + min 53 s
7e Grega Bole Drapeau de la Slovénie Slovénie CCC Sprandi Polkowice + min 53 s
8e Tiesj Benoot Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal + min 53 s
9e Fränk Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg Trek Factory Racing + min 53 s
10e Merhawi Kudus Drapeau de l'Érythrée Érythrée MTN-Qhubeka + min 53 s

Trofeo Playa de Palma-Palma

Matteo Pelucchi remporte la course[4].

Classement final[4]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Matteo Pelucchi Drapeau de l'Italie Italie IAM en h 6 min 17 s
2e André Greipel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lotto-Soudal m.t
3e Ben Swift Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky m.t
4e Sam Bennett Drapeau de l'Irlande Irlande Bora-Argon 18 m.t
5e Bryan Coquard Drapeau de la France France Europcar m.t
6e Raymond Kreder Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Roompot m.t
7e Fabian Cancellara Drapeau de la Suisse Suisse Trek Factory Racing m.t
8e Russell Downing Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Cult Energy m.t
9e Dylan Page Drapeau de la Suisse Suisse Roth-Škoda m.t
10e Kristian Sbaragli Drapeau de l'Italie Italie MTN-Qhubeka m.t

UCI Europe Tour

Ce Trofeo Santanyí-Ses Salines-Campos, ce Trofeo Andratx-Mirador d'Es Colomer, ce Trofeo Serra de Tramontana et ce Trofeo Palma de Mallorca attribuent chacun des points pour l'UCI Europe Tour 2015, par équipes seulement aux coureurs des équipes continentales professionnelles et continentales, individuellement à tous les coureurs sauf ceux faisant partie d'une équipe ayant un label WorldTeam.

Position[6],[7] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e
Classement général 80 56 32 24 20 16 12 8 7 6 5 3
Cycliste Équipe 1er trophée 2e trophée 3e trophée 4e trophée Total
Drapeau : Royaume-Uni Steve Cummings MTN-Qhubeka - 80 - - 80
Drapeau : Pays-Bas Raymond Kreder Roompot 16 - - 16 32
Drapeau : Irlande Sam Bennett Bora-Argon 18 6 - - 24 30
Drapeau : France Bryan Coquard Europcar 7 - - 20 27
Drapeau : Pays-Bas Marc de Maar Roompot - 5 20 - 25
Drapeau : France Nacer Bouhanni Cofidis 24 - - - 24
Drapeau : Slovénie Grega Bole CCC Sprandi Polkowice - - 12 - 12
Drapeau : Suisse Dylan Page Roth-Škoda 3 - - 7 10
Drapeau : Royaume-Uni Russell Downing Cult Energy - - - 8 8
Drapeau : Érythrée Merhawi Kudus MTN-Qhubeka - - 6 - 6
Drapeau : Italie Kristian Sbaragli MTN-Qhubeka - - - 6 6
Drapeau : Suisse Lukas Jaun Roth-Škoda 5 - - - 5
Egoitz García Murias Taldea - - 3 - 3
Drapeau : Italie Francesco Lasca Caja Rural-Seguros RGA - - - 3 3

Notes et références


Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe

  • icône décorative Portail du cyclisme
  • Portail des années 2010
  • Portail des îles Baléares




Source


Information à partir de: 30.04.2021 10:19:16 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .