FrWiki

14e étape du Tour de France 2015



Tour de France 2015
14e étape

Profil de l'étape
Rodez à Mende (178,5 km)
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Royaume-Uni Steve Cummings h 23 min 43 s
2eDrapeau : France Thibaut Pinot + s
3eDrapeau : France Romain Bardet + s
Comb.Drapeau : France Pierre-Luc Périchon
Classement général à l’issue de l’étape
M. jauneDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome 56 h 2 min 19 s
2eDrapeau : Colombie Nairo Quintana + min 10 s
3eDrapeau : États-Unis Tejay van Garderen + min 32 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
M. vertDrapeau : Slovaquie Peter Sagan 322 pts
M. à poisDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome 61 pts
M. blancDrapeau : Colombie Nairo Quintana 56 h 5 min 29 s
D. jaune Movistar 169 h 24 min 33 s
Chronologie

La 14e étape du Tour de France 2015 s'est déroulée le samedi entre Rodez et Mende sur une distance de 178,5 kilomètres[1].

Sommaire


Parcours

Cette 14e étape du Tour de France 2015, qui relie Rodez à Mende, compte quatre côtes répertoriées pour le Grand Prix de la Montagne, dont la dernière à un kilomètre et demi de l'arrivée : la côte de la Croix Neuve, une montée de 3 km de 2e catégorie à 10,1 %. Au kilomètre 20, la côte de Pont-de-Salars est une montée de 1,3 km à 5,8 %, classée en 4e catégorie. Au kilomètre 146, la côte de Sauveterre, hameau de la commune de Sainte-Enimie, est une montée de 9 km à 6 %, de 2e catégorie. Au kilomètre 169,5, la côte de Chabrits, un hameau de Mende à l'ouest du centre ville, est une montée de 1,9 km à 5,9 %, classée en 5e catégorie. Le sprint intermédiaire a lieu à Millau, au kilomètre 78.


Déroulement de la course

Accélération de Vincenzo Nibali et Nairo Quintana au 3e lacet de l’ascension finale

Dès les premiers kilomètres de l'étape, plusieurs coureurs tentent une échappée, mais le peloton ne donne pas de bon de sortie en raison de la présence de coureurs bien placés au classement général (comme Tony Gallopin ou Warren Barguil). Finalement plusieurs groupes d'échappés se forment, avant de se rejoindre à l'entrée des Gorges du Tarn. Ce groupe de tête est alors composé de : Andriy Grivko (Astana), Matthieu Ladagnous, Thibaut Pinot et Jérémy Roy (FDJ), Peter Sagan (Tinkoff-Saxo), Michał Gołaś et Rigoberto Urán (Etixx-Quick Step), Bob Jungels (Trek Factory Racing), David Plaza (Lampre-Merida), Jarlinson Pantano (IAM Cycling), Romain Bardet et Jan Bakelants (AG2R-La Mondiale), Jonathan Castroviejo (Movistar), Greg Van Avermaet (BMC Racing), Koen de Kort (Giant-Alpecin), Simon Yates (Orica-GreenEdge), Cyril Gautier (Europcar), Kristjan Koren (Cannondale-Garmin), Pierre-Luc Périchon (Bretagne-Séché Environnement) et Steve Cummings (MTN-Qhubeka)[2].

Les hommes de tête collaborent bien et prennent une avance confortable sur le peloton (jusqu'à 8 minutes). Un peu avant la descente du causse de Sauveterre vers Balsièges, Michał Gołaś attaque et prend rapidement une petite avance. Peu après le village de Barjac, Kristjan Koren s'échappe à son tour, et rattrape Gołaś dans la côte de Chabrits qu'il franchit en tête. Les deux hommes font la descente sur Mende et entament la côte de la Croix Neuve en tête. Au pied de la côte, au niveau de l'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, Romain Bardet place une première accélération et rattrape rapidement les deux hommes de tête, mais il est suivi par le reste du groupe. À la suite d'une attaque de Cyril Gautier, Bardet contre et finit par lâcher ses compagnons d'échappée. Peu avant le sommet, il est cependant rejoint par Thibaut Pinot. Les deux Français temporisent, et se font déborder par Steve Cummings sous la flamme rouge. Le Britannique parvient à garder quelques mètres d'avance et il s'impose sur l'aérodrome de Mende-Brenoux.

L'étape est marquée par une disqualification pour un motif inhabituel. Eduardo Sepúlveda (leader de l'équipe Bretagne Séché, alors 19e au classement général) est disqualifié à l'issue de cette étape, pour être monté à bord du véhicule d’une équipe pendant plusieurs dizaines de mètres[3]. Victime d'un incident mécanique (il a cassé sa chaîne), il s'arrête au bord de la route pour attendre son assistance, mais la voiture de son directeur sportif ne le voit pas immédiatement, le dépasse et s'arrête 300 mètres plus loin. Le coureur paniqué, au lieu de couvrir cette distance à pied, stoppe une voiture de l'équipe AG2R La Mondiale et monte à l'intérieur pour rejoindre son assistance et reprendre la course. Outre cette élimination immédiate par les commissaires de l’Union cycliste internationale, il reçoit une amende de 200 francs suisses tandis que Vincent Lavenu, manager de l'équipe AG2R, est sanctionné de 100 francs suisses pour « image portant atteinte au cyclisme »[4].

Steve Cummings remporte la première victoire d'étape pour une équipe sud-africaine sur le Tour de France un 18 juillet, jour anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, occasion pour l'ensemble des coureurs de l'équipe MTN-Qhubeka de porter un casque orange[5].


Extra sportif

Sur le plan extra sportif, l'étape est marquée par la présence du président de la République, François Hollande, qui applaudit les coureurs au début de la côte de Sauveterre et assiste aux 40 derniers kilomètres dans la voiture du directeur de course Christian Prudhomme[6].

L'étape est également marqué par des attaques du public à l'encontre de l'équipe Sky et de son leader Christopher Froome. Ce dernier déclare en fin d'étape avoir reçu une tasse contenant de l'urine de la part d'un spectateur[7].

La veille, le septuple vainqueur du Tour (déchu de ses victoires en 2012) Lance Armstrong a effectué le parcours de Rodez à Mende au profit de l'association Cure Leukaemia[8].


Résultats

Classement de l'étape

Classement de la 14e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Steve Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni MTN-Qhubeka en h 23 min 43 s
2e Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ + s
3e Romain Bardet Drapeau de la France France AG2R La Mondiale + s
4e Rigoberto Urán Drapeau de la Colombie Colombie Etixx-Quick Step + 20 s
5e Peter Sagan Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Tinkoff-Saxo + 29 s
6e Cyril Gautier Drapeau de la France France Europcar + 32 s
7e Rubén Plaza Molina Espagne Lampre-Merida m.t.
8e Bob Jungels Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek Factory Racing m.t.
9e Jonathan Castroviejo Espagne Movistar m.t.
10e Simon Yates Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Orica-GreenEDGE + 33 s

Points attribués

  • Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Steve Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni MTN-Qhubeka 10 s
2 Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ s
3 Romain Bardet Drapeau de la France France AG2R La Mondiale s

Cols et côtes

Côte de Pont-de-Salars (km 20)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Bartosz Huzarski Drapeau de la Pologne Pologne Bora-Argon 18 1
Côte de Sauveterre (km 146)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Matthieu Ladagnous Drapeau de la France France FDJ 5
2e Jérémy Roy Drapeau de la France France FDJ 3
3e Jan Bakelants Drapeau de la Belgique Belgique AG2R La Mondiale 2
4e Jarlinson Pantano Drapeau de la Colombie Colombie IAM 1

Côte de Chabrits (km 169,5)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Kristjan Koren Drapeau de la Slovénie Slovénie Cannondale-Garmin 1


Classements à l'issue de l'étape

Classement général

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Christopher Froome Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky en 56 h 2 min 19 s
2e Nairo Quintana Drapeau de la Colombie Colombie Movistar + min 10 s
3e Tejay van Garderen Drapeau des États-Unis États-Unis BMC Racing + min 32 s
4e Alejandro Valverde Espagne Movistar + min 2 s
5e Alberto Contador Espagne Tinkoff-Saxo + min 23 s
6e Geraint Thomas Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky + min 54 s
7e Robert Gesink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + min 23 s
8e Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Italie Astana + min 32 s
9e Tony Gallopin Drapeau de la France France Lotto-Soudal + min 23 s
10e Bauke Mollema Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek Factory Racing + min 53 s

Classement par points

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Tinkoff-Saxo 322 points
2e André Greipel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lotto-Soudal 261 pts
3e John Degenkolb Drapeau de l'Allemagne Allemagne Giant-Alpecin 228 pts
4e Mark Cavendish Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Etixx-Quick Step 192 pts
5e Bryan Coquard Drapeau de la France France Europcar 120 pts
6e Greg Van Avermaet Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing 112 pts
7e Christopher Froome Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky 109 pts
8e Zdeněk Štybar Drapeau de la Tchéquie Tchéquie Etixx-Quick Step 78 pts
9e Alejandro Valverde Espagne Movistar 77 pts
10e Tony Gallopin Drapeau de la France France Lotto-Soudal 76 pts

Classement du meilleur grimpeur

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Christopher Froome Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky 61 points
2e Joaquim Rodríguez Espagne Katusha 52 pts
3e Jakob Fuglsang Drapeau du Danemark Danemark Astana 41 pts
4e Richie Porte Drapeau de l'Australie Australie Sky 40 pts
5e Romain Bardet Drapeau de la France France AG2R La Mondiale 38 pts
6e Rafał Majka Drapeau de la Pologne Pologne Tinkoff-Saxo 32 pts
7e Nairo Quintana Drapeau de la Colombie Colombie Movistar 32 pts
8e Alejandro Valverde Espagne Movistar 32 pts
9e Robert Gesink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo 28 pts
10e Gorka Izagirre Espagne Movistar 28 pts

Classement du meilleur jeune

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Nairo Quintana Drapeau de la Colombie Colombie Movistar en 56 h 5 min 29 s
2e Warren Barguil Drapeau de la France France Giant-Alpecin + min 53 s
3e Romain Bardet Drapeau de la France France AG2R La Mondiale + 10 min 0 s
4e Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ + 27 min 47 s
5e Peter Sagan Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Tinkoff-Saxo + h 2 min 24 s

Classement par équipes

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Movistar Espagne en 169 h 24 min 33 s
2e Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni + 13 min 54 s
3e Tinkoff-Saxo Drapeau de la Russie Russie + 30 min 28 s
4e Astana Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan + 36 min 7 s
5e BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis + 37 min 42 s

Abandons


Références

  1. « Étape 14 - Rodez > Mende - Tour de France 2015 » , sur letour.fr (consulté le 7 juillet 2015)
  2. « 14eme étape : Cummings offre un premier succès à MTN-Qhubeka » , sur sport365.fr, Sport365, (consulté le 21 juillet 2015)
  3. a et b « Eduardo Sepulveda mis hors-course pour être monté dans une voiture » , sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 21 juillet 2015)
  4. « Sepulveda : « Je ne suis pas un tricheur » » , sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 21 juillet 2015)
  5. « Cummings ému pour Mandela » , sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 21 juillet 2015)
  6. « Tour de France : François Hollande vient pour son "propre plaisir" » , sur lepoint.fr, Le Point, (consulté le 21 juillet 2015)
  7. « Chris Froome : « On m'a jeté de l'urine » » , sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 21 juillet 2015)
  8. « Tour de France: Accueil poli pour Lance Armstrong, de retour sur les routes françaises » , sur 20minutes.fr, 20 minutes, (consulté le 21 juillet 2015)
  9. (en) « Ramon Sinkeldam abandons the Tour de France » , sur velon.cc, (consulté le 21 juillet 2015)
  10. « Morabito abandonne » , sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 21 juillet 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail du Tour de France
  • Portail des années 2010
  • Portail de l’Aveyron et du Rouergue
  • Portail de la Lozère et du Gévaudan




Source


Information à partir de: 02.05.2021 12:55:16 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence du texte: CC-BY-SA-3.0. Les auteurs et les licences des images et des médias individuels sont indiqués dans la légende ou peuvent être affichés en cliquant sur l'image.

Changements: Les éléments de conception ont été réécrits. Les liens spécifiques à Wikipédia (comme "Redlink", "Edit-Links"), les cartes, les boîtes de navigation ont été supprimés. Egalement quelques modèles. Les icônes ont été remplacées par d'autres icônes ou supprimées. Les liens externes ont reçu une icône supplémentaire.

Note importante: Comme les contenus donnés ont été repris par machine de Wikipedia au moment indiqué, un examen manuel n'était et n'est pas possible. Ainsi frwiki.org ne garantit pas l'exactitude et l'actualité des contenus repris. Si les informations devaient être défectueuses entre-temps ou si des erreurs de représentation étaient présentes, nous vous prions de nous contacter : l'e-mail.
Voir également: Mentions légales & Politique de confidentialité .